LA PNL : (1) Les canaux de perception

Publié le par wellness

Difficile de définir la PNL (Programmation Neuro Linguistique) en quelques mots tellement cette neuroscience revète des aspects et des mécanismes aussi riches que variés. Le terme peut faire peur mais ne vous inquièter pas ça ne fait pas mal...

Voilà pourquoi je démarre aujourd'hui la "Saga PNL"... Et comme toutes les sagas de l'été elle fera l'objet de plusieurs articles.

Aujourd'hui je vais commencer mon approche de la PNL par une définition sommaire évidemment pour mettre en jambes et ensuite je vais tenter de vous donner  quelques outils fondamentaux pour apprendre à vous connaître et à déterminer quelle est votre mode de pensée...

Alors c'est parti  !

La PNL (ou Programmation Neuro Linguistique) a été créée autour de 1975, essentiellement par Richard Bandler (mathématicien, psychologue) et John Grinder (psychologue et linguiste). Leur point de départ a été  une observation systématique de plusieurs thérapeutes renommés. Ces thérapeutes pourtant partis de théories très différentes (l'hypnose, la Gestalt...) obtenaient tous trois des résultats pratiques excellents. Ils ont conclu qu'au delà de leur propos divergents, ils avaient des pratiques de communication, des façons d'entrer en contact et de conduire la relation qui se ressemblaient : leur manière d'agiir importait plus que ce qu'ils disaient.
Ainsi, la PNL qui existe depuis plus de 25 ans consiste en la recherche de techniques et de méthodes destinées à améliorer la communication. Elle se situe au carrefour de la psychologie, des neurosciences, de l'anthropologie, de cybernétique et de l'intelligence artificielle.
En d'autres termes, la PNL différencie d'une part la réalité (le monde) et d'autre part, ce que nous en percevons grâce à nos 5 sens, la manière dont nous filtrons ce que nous percevons et la manière dont nous nous le représentons.
Vous allez comprendre....


Première question : Pourquoi ce nom ?

PROGRAMMATION : Parce que depuis notre plus tendre enfance, nous nous programmons, apprenons des choses, des maniières de penser, de sentir, de ressentir et de nous comporter.
Souvent on fait une analogie (et mes amis informaticiens vont être contents !!!... ;), avec l'informatique :
                    Nous possédonc tous le même "hardware" : notre cerveau, mais nous n'avons pas tous les mêmes                                     softwares (logiciels ou programmes) qui nous sont utiles pour obtenir des résultats.
Très logiquement, la PNL part du principe que si nous avons le même matériel (cerveau), ce qu'une personne réalise, nous sommes capables de le réaliser, encore faut-il apprendre les méthodes pour y parvenir.

NEURO : L'apprentissage de ces méthodes doit inévitablement prendre en compte la façon dont fonctionne notre système nerveux car c'est lui qui grâce à nos 5 sens perçoit l'environnement, le monde dans lequel nous vivons, et interprête, code les messages de tous ordres.

LINGUISTIQUE : Parce que c'est le langage qui reflète la façon dont nous pensons

Principe de base de la PNL :
"La carte n'est pas le territoire !"
La carte du monde est l'un des éléments clés de la PNL

Qu'est ce que cela veut dire ?

Nous n'avons pas tous la même représentation du monde, nous ne percevons pas les mêmes choses, ainsi nous ne construisons pas la même réalité.

Paradoxe : Comme il n'est pas pas possible de donner un nom à chaque chose, il existe un paradoxe selon lequel au niveau de la perception (du non verbal), on s'occupe des détails,alors qu'au niveau du langage (avec les mots), il faut parler par généralités : "Pour connaître, il faut accepter de méconnaître, de négliger les détails..."
Mais tout le monde ne néglige pas les mêmes choses... Il est donc indispensable, pour communiquer de connaître les spécifités de la "carte du monde" de chacun et la nôtre bien évidemment.
Ainsi la première chose fondamentale en PNL est que :
Accepter l'autre pour bien communiquer c'est éviter de projeter son propre modèle du monde, il faut accepter que l'autre possède sa propre construction et fonctionne sur une autre base, un autre référenciel que nous...

La PNL pour apprendre à mieux se connaître et mieux connaître les autres

Avant d'arriver à percevoir la façon de fonctionnement et de penser des autres il faut avant tout comprendre son propre système de fonctionnement.

Les prédicats et les canaux de perception
Etes-vous visuel, auditif, kinesthésiques ?
Notre perception du monde s'est construit au travers de notre entendement, notre culture, notre propre histoire mais aussi grâce à nos propres canaux de perception, c'est à dire l'utilisation que nous faisons de nos 5 sens.
Nous n'avons pas de perception objective de la réalité, mais seulement une représentation basée sur des images, des sons, des sensations... ensemble de données transmises par nos 5 sens qui sont traitées et interprétées par notre cerveau. Chacun d'entre nous privilégie l'un de ces canaux de perception.


Les personnes à dominante visuelle perçoivent le monde à travers leurs yeux. Ellesclind-oeil.jpg recherchent avant tout les loisirs à support visuel (cinéma, télévision, photographie). Ce sont des personnes qui bougent facilement, s'expriment avec les maines et ont des facilités pour s'exprimer devant les autres.

casqueapple.jpgLes personnes à tendance auditive prêtent une grande attention au vocabulaire employé, à la qualité des mots utilisés. La gestuelle est peu importante, ils sont généralement statiques. Ce sont des personnes tournées vers la réflexion.

Les kinesthésiques vivent le monde à travers leur sentiments. Elles sont affectives, toujours à l'écoute des autres.Elles se laissent facilement submerger par leurs émotions. En PNL ce mot désigne ce qui concerne les émotions, les sentiments.

Un exemple :
Qu'est ce que le mot "Peur" évoque pour vous ?

Les visuels reverront une scène d'un film d'horreur, ou auront devant les yeux un tableau de Jérôme Bosch, ils s'imagineront dans le noir, ....

Les auditifs entendront des cris stridents, des mumures, des craquments sinistres, le bruit du tonnerre...

Les kinesthésiques pourront se sentir tomber dans un trou, se sentir glisser dans des sables mouvants, exposés à de grands froids, ressentir une impression d'angoisse, ressentir une impression de brûlures

Ces évocations refléteront une part du vécu de la personne et chacun aura sa propre interprétation du mot peur...

Il y a deux méthodes pour identifier son canal sensoriel :
Le Vocabulaire :
Chaque canal emploiera son propre lexique.
Les visuels : image, couleur, mise au point ; voir, éclairer, regarder, clarifier, lumineux, sombre, brillant ; perspective...
Les auditifs : le ton, le temps, le timbre, le volume ; entendre, parler, écouter ; harmonieux, discordant, mélodieux ; accord, désaccord...
Les kinesthésiques : la température, la pression, le poinds, la texture, la forme ; sentir, toucher ; solide, mou, ferme, chaleureux, froid sensible, insensible...

Le mouvement des yeux :
Les visuels : Lorsque la personne cherche une image son regard est porté vers le haut. Si il s'agit d'un souvenir les yeux iront en haut à gauche, si il s'agit d'une image "inventée" ils iront en haut à droite.
Les auditifs :Si les yeux restent au milieu la personne faiit appel à l'audition. Pour un souvenir, les yeux iront à gauche, pour une image construite, les yeux iront à droite.
Les kinesthésiques auront les yeux portés vers le bas. Si les yeux vont en bas à gauche, la personne réfléchit, il s'agit d'un dialogue interne. Si les yeux vont vers le bas à droite, la personne recherchera une sensation "souvenir"

Ces premières méthodes de PNL vous apprendront, certainement, avant tout sur vous, mais peuvent aussi vous permettre de vous synchroniser sur vos interlocuteurs. Et oui, se synchroniser à l'autre c'est aussi tenir compte du canal qu'il utilise afin d'emprunter le même et de se faire comprendre.
Je suis en train de travailler pour vosu pour très vite vous apporter d'autres méthode de PNL pour devenirdes as de la communication !!

Commenter cet article

Marie-lore 18/07/2007 22:00

Merci de faire ce gros travail que j'avais envie de faire depuis longtemps! Bon travail!Marie-lore