la notion de confiance et d'empathie

Publié le par wellness

S'il existait le manuel "le management pour les nuls", les notions de confiance et d'empathie apparaîtraient dès les premiers chapitres car elles sont, à mon sens, élémentaires... Je m'explique :

Au  sein d'une équipe, pour travailler efficacement , la notion de confiance réciproque  est  nécessaire, voir  indispensable !!

Mais il peut paraître parfois difficile d'instaurer ce climat de confiance et d'en fixer les limites. En effet , nous ne choisissons que  rarement les personnes avec lesquelles nous travaillons.
Non seulement les comportements humains sont instables, dépendent beaucoup des humeurs de chacun, de plus, nous sommes aujourd'hui dans un climat d'insécurité dans l'entreprise basé sur la concurrence interne exacerbée, dirigée par le "management de la performance". Dans ce climat, la confiance et la sérénité laissent place à la méfiance et l'hostilité.

Ainsi pour établir un climat de confiance il faut, entre autres :

            - Avoir l'esprit d'équipe

Savoir travailler en équipe signifie de pouvoir s'adapter aux différentes personnalités et de pouvoir rechercher l'appui de personnes qui ne nous semble pas forcément sympathiques, mais qui sont compétentes. Bien travailler ensemble instaurera un climat de confiance même si vous ne partagez pas d'intérêts ou même de café ensemble. La relation de travail va au delà des affinités que vous recherchez dans vos relations amicales, elle tient compte de compétences complémentaires qu'il faut savoir exploiter.

            - Respecter la parole donnée

Autrement dit, le comportement éthique - Et le fondement du comportement éthique n'est pas d'abord dû à la gentilesse que l'on peut avoir les uns avec les autres mais au respect que l'on a de nous-même. Quelqu'un qui va au bout de ce qu'il dit... Même si cela peut lui coûter... peut être digne de confiance...
D'où le proverbe célèbre :"Charité bien ordonnée commence par soi-même"

Cette approche de la confiance m'amène à la notion d'empathie qui est aussi un comportement indispensable en management.
L'empathie peut se définir comme une capacité à écouter véritablement l'autre, dans une attitude de respect et de non jugement, une attitude de clarification et de compréhension.
C'est une notion que j'avais déjà abordée dans mon article sur l'écoute active et le message "je".

Au lieu de se mettre à la place de l'autre (même si parfois c'est essentiel), l'empathie consiste à intégrer le point de vue de l'autre, à comprendre ce que l'autre pense et ce qu'il veut. Il faudra bien sûr prendre en compte toutes ses attitudes verbales et non verbales.
Le fait d'écouter et de comprendre celui ci  aidera à mieux répondre à ses attentes et a optimiser le dialogue. Au final, l'interlocuteur compris et "reconnu" se sentira en confiance et donc plus à l'aise et plus motivé à bien faire son travail.  

Conclusion

L'idée fondamentale de cet article est que la confiance professionnelle est conduite en grande partie par la qualité du management.
Il est utile de rappeler qu'avant tout le management est l'établissement de règles claires et communes qui définissent les rapports et les comportements que sont censés développer des collaborateurs dans leur activité respective.
Ces règles doivent être formulées explicitement pour que chacun puisse apprécier avec justesse leur marge de manoeuvre et les  limites de leurs responsabilités.
Le tout évidemment sera de savoir doser la formalisation de ces règles. Elles doivent être adaptées (à la culture, la structure de l'entreprise, les objectifs à atteindre) et elles ne doivent pas être trop  formelles car sinon elles peuvent démotiver, frustrer, insatisfaire..
Ainsi dans chaque secteur, chaque activité, chaque équipe, les règles de management seront différentes.
Cependant, elles prendront toujours en considération la dimension humaine et psychologique qui est naturelle dans chaque système humain ou organisation.

En ce sens, en management, la règle sera le ciment à la construction d'une solidarité et d'une cohésion - donc d'une confiance - qui permettra la performance.

Publié dans coaching-management

Commenter cet article

Cadre modele 31/07/2007 18:53

Pourquoi ne pas l'écrire à 4 mains ?Il y a tellement de sujets à traiter pour les nuls....